Conditions et spécificités

Recrutement

Dans le cadre de son développement, CAN offre de nombreuses perspectives de recrutement pour ses implantations et pour des chantiers en France, dans les DOM-TOM et à l’étranger.

Quel que ce soit le type de contrat (CDI, CDD, intérim, VIE, contrat d’alternance, stage …), un processus de recrutement impliquant différentes fonctions (encadrement, RH, HSEQ), permet à CAN de vérifier les compétences métiers mais aussi la culture HSEQ ainsi que le sens de l’écoute, la rigueur, le sens de l’autonomie de ses futurs collaborateurs.

Formation

CAN offre régulièrement l’opportunité à des publics jeunes de se former, par l’alternance, à des métiers tels que cordiste, conducteur de travaux ou encore animateur HSEQ. CAN va bien au delà des obligations réglementaires en matière de plan de formation et fait la part belle aux formations suivantes :

  • Évolution sur cordes (CQP 1 et 2, actualisations des compétences …) et prévention (SST, …)
  • Formation métiers (forage, Certificat de Préposé au Tir, CACES, …)

> En savoir +

Entretiens annuels

Lors d’un moment déconnecté de la vie de tous les jours, les entretiens annuels permettent notamment :

  • De faire un bilan de la période écoulée,
  • De se donner des objectifs pour la période à venir,
  • De recenser (et d’anticiper) les souhaits d’évolution et de mobilité des collaborateurs.

Mobilité géographique

C’est une contrainte forte dans les métiers exercés par CAN. C’est aussi une opportunité qui permet de saisir des possibilités d’évolution.

Le travail au grand air !

Les métiers de CAN se déroulent à l’extérieur. Il faut donc composer avec les aléas climatiques (chaleur, froid, vent, pluie, neige…). Les métiers de CAN demandent aussi souvent des efforts physiques et requièrent donc un très bon état de santé. Le travail au grand air, c’est aussi l’occasion d’évoluer sur des sites remarquables !